Pourquoi doit-on utiliser la méthanisation?

Le biogaz est un gaz naturel renouvelable produit par des bactéries qui vont déclencher une fermentation des matières organiques animales ou végétales. Ce phénomène n’apparaît qu’en l’absence d’oxygène.

Le biogaz est un réel avantage pour l’environnement, en effet face à l’augmentation du volume des déchets rejetés par la population, il devient nécessaire de recycler ou bien de réutiliser nos ordures. De plus les énergies fossiles (pétrole, gaz naturel…) s’épuisent donc il fallait trouver une nouvelle énergie renouvelable. On a donc trouvé le biogaz, c’est une énergie durable qui est majoritairement constitué de méthane.

La production de biogaz permet de valoriser les déchets organiques et donc d’éviter la pollution de notre environnement.

Le biogaz contient en effet du méthane. Le méthane est un gaz à effet de serre, il est donc important de récupérer le méthane produit, aujourd’hui en France, la récupération du biogaz est obligatoire dans les décharges. Le méthane produit est donc utilisé comme combustible, son utilisation libère du dioxyde de carbone qui est moins nocif pour la couche d’ozone.

La combustion du pétrole libère du méthane alors que la combustion du biogaz libère du CO2, sachant que le méthane a un pouvoir réchauffant 23 fois plus élevés que celui du CO2, il est donc conseiller d’utiliser du biogaz. Certes le biogaz pollue, mais il pollue beaucoup moins que le pétrole.

Nous aurions donc une baisse de la pollution car le biogaz provient essentiellement des déchets de cuisine et de jardin donc si nous les collectons pour en faire du biogaz, nous aurions une baisse de la quantité de déchet.

La photosynthèse est le processus qui permet aux plantes de synthétiser leur matière organique en exploitant l’énergie solaire. C’est la fabrication de matière carbonée organique à partir d’eau et de carbone minéral (CO2) en présence de lumière.

La matière organique est la matière carbonée produite en général par des êtres vivants, végétaux, animaux, ou micro-organismes.

Enfin, l’utilisation de biogaz n’est pas seulement un avantage pour l’environnement, s’est aussi un avantage pour la santé. En effet cuisiner au bois, au charbon et à d’autres combustibles sur des feux ouverts constitue la réalité quotidienne de plus de la moitié de la population mondiale, cette cuisine provoque une pollution de l’air à l’intérieur des habitations, ce qui fait courir un risque majeur de pneumonie. Sachant que la pneumonie est une maladie qui tue le plus grand nombre d’enfants en faisant 2 millions de morts pas an, il est donc conseiller d’utiliser du biogaz, en effet le biogaz est une énergie propre qui pourrait contribuer à une baisse de la pollution de l’air à l’intérieur des habitations.

L’utilisation de biogaz permettrait de réduire la fumée à l’intérieur des habitations.

En Afrique, surtout dans le milieu rural, les habitants manquent de combustible propre et sûr. Pour répondre à leurs besoins en énergie quotidienne, les gens ont recourent à des ressources traditionnelles comme le bois, les résidus agricoles, le fumier sec ou le charbon de bois. Ces combustibles sont d’habitude collectés par les femmes et les enfants,
Les femmes passent donc un temps considérable à réunir le nécessaire pour les besoins domestiques et à piler les matières premières agricoles pour la préparation des repas.

Ainsi, beaucoup de femmes ne disposent pas de temps pour cultiver leurs propres champs, aider leur mari dans les activités agricoles ou avoir des activités économiques quelconques. Elles ne peuvent pas apporter leur contribution pour augmenter les revenus du ménage, et les enfants vont rarement à l’école. Des solutions techniques qui libèreraient les femmes des corvées de bois, d’eau et de pilon auraient des répercussions directes sur la production agricole en permettant aux femmes de faire de petites cultures, ou des préparations alimentaires par exemple.

Par ailleurs, les prélèvements quotidiens de bois pour la préparation des repas épuisent peu à peu la biomasse d’espèces ligneuses et accentue le phénomène de déforestation qui conduit, avec les feux de brousse, à la dégradation progressive de l’écosystème tropical qui évolue vers un écosystème de type sahélien. De plus les polluants gazeux dégagés par la combustion du bois de du charbon de bois, sont le monoxyde de carbone, le dioxyde de souffre, les oxydes d’azote, les carbures d’hydrogène, du goudron (etc.). Leur impact sur la santé des individus exposés (femmes et enfants), sont très nocifs. Ils peuvent entrainer des bronchites chroniques, des cancers pulmonaires et des maladies cardio-vasculaires ainsi que certaines maladies oculaires.

C’est dans une optique de préservation de l’environnement et d’amélioration des conditions de vie, que c’est dernières années, plusieurs projets liés à la production de biogaz se sont développés sur le continent africain. On retrouve la plupart du temps des installations reliant des latrines au digesteur lui-même relier à des cuisines ou des lampes fonctionnant au biogaz.

Papa Assane NDAO , CEO Methanizer

                                                                                             Tel: +221 77 269 25 19

L’énergie verte au service de la communauté

Back To Top