Yeesal, l’agriculture digitalisée

Le digital est devenu un outil incontournable pour une bonne visibilité pour chaque secteur notamment l’agriculture. L’internet avec ses canaux ROI, représentant le plus vaste marché au monde est aujourd’hui un moyen très efficace pour commercialiser et rendre accessible son produit. Toutefois, force est de reconnaitre que le secteur de l’agriculture est un secteur un peu trop sous-estimé par les jeunes au Sénégal. C’est en suivant cette logique qu’un Agri-business Tech Hub a vu le jour au courant du mois de Mars 2016 sous le nom de Yeesal Agrihub.

Yeesal Agrihub promeut l’entreprenariat des jeunes dans le secteur de l’agriculture: Innover le secteur agro-business sénégalais avec les TIC. C’est aussi un milieu d’échange où l’on encourage la création d’idées innovantes qui pourront permettre au secteur agricole de se développer. Ils ont su comment séduire les jeunes dans le domaine agricole en liant ce dernier au numérique. Leur mission est aussi de mettre en place des groupes de jeunes de plusieurs secteurs afin de permettre aux étudiants, aux entrepreneurs et aux agriculteurs de trouver ensemble des solutions TIC innovante face à des problèmes auxquels le monde urbain est mis à l’épreuve.

Ces missions pourront sans aucuns doutes attirer plus de monde dans le secteur agricole. Ceci, du fait que plusieurs investisseurs et entrepreneurs ont pendant longtemps pensé que ce secteur dont il s’agit là est un secteur à haut risque avec des pertes et zéro revenu sur investissement. Nonobstant ce fait, si d’après ce que montrent les statistiques (Au Sénégal 70% de la population sont des agriculteurs) nous peinons toujours à atteindre l’autosuffisance en riz ou en oignons, nous pouvons bien comprendre la peur de prendre le risque de s’y investir du côté des entrepreneurs et des investisseurs.

 

 

La solution proposée par Yeesal Agrihub se présente efficace et très bien réfléchie. Sensibiliser et mettre en place une communauté de jeunes qui pourront travailler sur des sujets liés au développement agricole et à l’agro écologie. Ceci permettra aux jeunes de s’impliquer dans le développement agricole par le biais des TIC et d’encourager la création d’emplois en milieu rural. Cela va sans dire qu’ils faciliteront l’accès à l’information pour les jeunes désirant s’aventurer dans le secteur agricole ou pas.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Back To Top