#YeesalAgriHack, le premier AgriHackaton au Sénégal pour la création d’entreprises sociales dans les TIC et l’agriculture

Du 18 au 21 mars 2016 s’est tenu dans la région de Thies le hackaton de lancement du YEESAL AGRI HUB.

Cet événement a réuni plus d’une trentaine de jeunes pendant 3 jours autour d’ateliers de design thinking, de business model canvas, de prototyping de solutions numériques pour l’agro-business.

Lire aussi

Yeesal AgriHub, le premier Agri TechHub au service de l’innovation agricole au Sénégal

#YeesalAgriHack, un Agri Hackaton pour l’agriculture sénégalaise

L’événement a réuni plus d’une vingtaine de jeunes pendant 3 jours autour d’ateliers de design thinking, de business model canvas, de prototyping de solutions numériques pour l’agro-business. Les deux premiers jours, la communauté de jeunes du Yeesal Agri Hub, qui était déjà constitué, a réfléchi sur des solutions innovantes face à trois thématiques du monde rural :

  • l’accès au foncier
  • le renforcement de la chaîne de valeur du lait
  • la commercialisation de produits locaux et la production biologique

Pour cela, les ateliers ont eu lieu sous le mentorat d’entrepreneurs Sénégalais aguerris comme Aboubacar Sonko de Mlouma et sous la supervision de Mr David Kosehel  du Denk Model, facilitateur de l’événement sous la couverture du GIZ (Coopération Allemande). Gildas Guiella du Ouagalab était aussi présent en tant que invité international de l’événement afin de présenter les réalisations du son FabLab et offrir ainsi aux jeunes de la communauté une source d’inspiration sur l’innovation et le leadership.

Ces deux journées se sont ponctuées de brainstorming, de learning session autour du business model canvas, du design thinking, user experience, et présentation beta des solutions sur lesquelles les équipes ont travaillé.

Le dernier jour, dans le cadre inspirant du centre Tostan à Thiès, les projets ont été présentés et discutés avec plus de quarante invités provenant du secteur public, du secteur privé et de la société civile. Face aux institutions tels que la GIZ,  l’ANPEJ, la FAO, le Ministère de l’Agriculture et de  l’Elevage, l’USAID/ERA, ORANGE, CTIC, Enda Pronat, SNV et plusieurs autres acteurs provenant d’organisations de producteurs, les équipes ont présenté les trois solutions basées sur des technologies web et mobile sur lesquelles ils ont travaillé durant les deux premiers jours de travaux internes. Ces solutions permettront une mise en relation entre les acteurs d’une même filière, facilitant ainsi les échanges et permettant le développement de la filière.

L’atelier du troisième jour s’est déroulé sous forme de “world café”, une méthode de travail qui permet aux invités de circuler entre les équipes pour découvrir les projets un à un, apporter des feedback et des idées d’amélioration des projets. Les feedbacks reçus des partenaires seront ainsi intégrés afin de trouver la meilleure façon d’aborder les trois problématiques.

L’objectif de Yeesal Agri Hub est de permettre aux entrepreneurs de se retrouver, d’échanger, de travailler et d’innover ensemble. Ils y trouveront une expertise et un accompagnement de mentors connaissant bien les réalités du terrain afin de les aider à concevoir des solutions viables et entrer en communication avec le monde rural. Ce hub sera hébergé au sein des locaux de l’ONG LVIA et permettra aux jeunes de s’impliquer dans le développement agricole par le biais des TIC et de stimuler la création d’emplois pour les jeunes en milieu rural. De plus, la vocation de ce hub est de changer le regard que les jeunes ont sur l’agriculture en les sensibilisant sur l’entrepreunariat social dans le secteur agricole et par ce canal la création d’entreprises dans le respect des principes du développement durable et de l’agro-écologie.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Back To Top